Mali, Fleuve Niger – De Mopti à Tombouctou

L’ethnie Bozo est un peuple semi-nomade Mandingue vivant principalement au Mali et au Niger, le long du fleuve Niger et de son affluent le Bani. Avant tout pêcheurs, ils sont considérés comme « les maîtres du fleuve ». Ce sont eux qui opèrent une grande partie des pirogues ou pinasses au Mali.

La remontée du fleuve Niger entre Mopti et Tombouctou sur une pirogue collective prend 3 jours et 3 nuits au mois de mars. Le niveau du fleuve Niger est bas et la pirogue s’ensable fréquemment. Pour la désensabler, les opérateurs de la pirogue descendent du bateau et sondent le fond avec de grands batons, cela peut prendre des heures.

Sur ce trajet comme certainement sur beaucoup d’autres, femmes et enfants sont installés à l’arrière près du moteur. Les hommes eux sont positionnés à l’avant de la pirogue, plus confortable.

Les pirogues sont utilisées comme transports publics par les populations vivant dans des villages au bord du fleuve, où les bus publics ne se rendent pas. Elles sont également chargées à ras bord de sacs de mil ou de riz. Les transporteurs rentabilisent ainsi au maximum chaque déplacement.

Accédez à toutes les photos à cette adresse : cliquez ici.

Ebook Gratuit - 9 Techniques de composition pour la Photographie de Rue