One Mile Photo in Tofo

posted in Afrique

One Mile Photo in Tofo

J’ai toujours aimé les exercices ou projets photographiques qui imposent une contrainte arbitraire. Un de mes conseils récurrents en atelier de photographie de rue est de se donner un thème pendant une heure : une couleur, une forme, un détail (les mains ou les reflets par exemple…). Ce type de contrainte exerce l’oeil à se concentrer sur un sujet et force à composer avec des sujets auxquels nous n’aurions pas forcément pensé. Je suis toujours étonné (en bien) des résultats.

Et parmi les nombreux projets photographiques personnels qui existent, j’ai toujours souhaité en développer un découvert il y a plusieurs années sur Flickr : The One Mile Photo Project. Le principe est simple, il suffit de ramener pendant 7 jours une seule photo autour de chez soi dans un radius d’1 Mile, ou 2 kilomètres si vous voulez franciser et rendre l’exercice un peu plus sportif. On croit toujours que l’herbe est plus verte ailleurs, que les photos sont plus belles loin de chez soi. Cet exercice oblige à poser un nouveau regard sur un environnement très familier.

Bon je dois bien vous dire que je n’ai pas respecté les règles. J’ai développé ce projet pendant mon dernier voyage au Mozambique, mais je compte bien le refaire dans l’année en respectant son principe à la lettre.

Après 4 mois de déplacements au Myanmar, au Danemark, en Angleterre ou en France pour différents clients, j’avais très envie de me poser un peu une fois passée la frontière entre l’Afrique du Sud et le Mozambique. Et quand j’ai découvert le spot merveilleux de Tofo j’ai laissé mon compagnon de route David prolonger ses repérages vers Vilankulos et pris quelques vacances dans la région d’Inhambane.

Tofo en août est merveilleux : un spot de surf parfait pour les débutants ou les pros (reconnu parmi les meilleurs au monde), des plongées exceptionnelles, des plages quasiment vides à perte de vue et une vie locale à la douceur alignée sur le climat : idéale. Tofo en août est « hors-saison » car les principaux visiteurs sont sud-africains et ils traversent l’hiver austral pendant cette période (leurs vacances sont en décembre-janvier, période à éviter si vous voulez être tranquille).

Ainsi donc avant ma session de surf quotidienne, je passais mes matinées à marcher avec mon boitier dans toutes les directions autour du lodge où j’avais posé mes valises. Voici le résultat de ces matinées de vacances, avec une photo (et une seule) par jour.

mozambique-inhambane-landscapes-august-2016-genaro-bardy-2

Entre Tofo et Tofinho

mozambique-inhambane-open-august-2016-genaro-bardy-1

Retour de Tofinho par la piste

mozambique-inhambane-people-august-2016-genaro-bardy-26

La sortie de l’église de Tofo, en direction de Barra

mozambique-inhambane-landscapes-august-2016-genaro-bardy-7

Barra

mozambique-inhambane-open-august-2016-genaro-bardy-16

Inhambane

mozambique-inhambane-open-august-2016-genaro-bardy-5

Marché d’Inhambane

mozambique-inhambane-open-august-2016-genaro-bardy-11

Quai d’Inhambane

copie-de-mozambique-inhambane-landscapes-august-2016-genaro-bardy-11

Plage de Tofinho

mozambique-inhambane-people-august-2016-genaro-bardy-23

Portrait d’agriculteur local dans la Mangrove de Tofo

mozambique-inhambane-people-august-2016-genaro-bardy-33

Mariage Collectif à Inhambane

mozambique-inhambane-people-august-2016-genaro-bardy-46

Pêcheurs de Tofo

mozambique-inhambane-people-august-2016-genaro-bardy-8

Ecole maternelle de Tofo

mozambique-inhambane-landscapes-august-2016-genaro-bardy-21

Barra