Le paradoxe de la Place du Tertre

Il y a quelques années, alors que j’avais déjà décidé que je voulais faire de ma passion mon métier et tirer mes revenus de la photographie, j’ai dû reprendre un travail salarié pendant quelques mois. Je vivais ce retour au salariat comme un échec, même si très peu de personnes dans mon entourage connaissaient mon envie de changer de carrière professionnelle, je m’étais donné cette ambition et j’avais du mal à vivre avec cette décision que je prenais comme un abandon de mes rêves. En acceptant ce job, je me donnais en même temps le challenge de rester avec mon …