Cinéma et Photographie – Les Couleurs dans The Joker de Todd Phillips

La manière dont sont utilisées les couleurs en photographie est un sujet trop peu étudié et commenté. Dans cette série d’articles sur le cinéma et la photographie, je vous propose de voir comment les couleurs sont exploitées dans le film The Joker de Todd Phillips. J’aime voir et revoir ce film, pour son histoire d’abord, mais aussi pour le travail remarquable de Lawrence Sher, le directeur de la photographie qui a travaillé avec Todd Phillips.

Nous verrons ici quatre manières classiques d’exploiter les couleurs dans un film, et donc dans vos images. Cela ne constitue en rien une règle, c’est tout au plus un outil d’analyse. En connaissant et analysant les couleurs qui fonctionnent bien ensemble, vous pourrez chercher les bonnes combinaisons, par exemple si vous pratiquez comme moi beaucoup de photographie de rue.

Pour les besoins de l’exercice, nous utiliserons ici une roue chromatique. Si vous voulez créer des palettes de couleurs et poursuivre votre réflexion sur le sujet, vous pouvez utiliser l’outil d’Adobe et appliquer différentes harmonies chromatiques à partir d’une couleur.

Couleurs Complémentaires

Dans une roue chromatique, les couleurs complémentaires sont opposées, de part et d’autre de la roue. Associer des couleurs complémentaires est la manière la plus évidente de créer une harmonie chromatique.

Schéma Monochrome

Un schéma de couleur monochrome va utiliser une seule et même teinte de couleur (duh), éventuellement avec différents niveaux de saturation pour conserver du contraste.

Pour des films comme en photographie, la couleur utilisée aura une forte valeur symbolique. La technique la plus facile pour obtenir une teinte monochrome est par l’éclairage.

Couleurs Analogues

Les couleurs analogues sont les couleurs directement adjacentes de votre couleur principale dans la roue chromatique. Utiliser deux couleurs complémentaires et leur couleur analogue est un excellent moyen de créer une harmonie visuellement puissante.

Couleurs Tétradiques

Si vous utilisez une couleur principale et les deux couleurs analogues de sa couleur complémentaire, on dit que ces 3 couleurs sont Triadiques. Si vous utilisez les 4 couleurs analogues de 2 couleurs complémentaires, elles sont alors tétradiques. C’est subtil, mais particulièrement efficace pour obtenir une palette harmonieuse.

Si vous cherchez à vous inspirer des couleurs d’un grand maître en photographie, je ne saurai trop vous conseiller de poursuivre avec l’article remarquable du Photographe Minimaliste. Il détaille et analyse notamment le travail sur les couleurs d’Alex Webb, à mon avis l’un des plus grands artistes vivants travaillant en couleur.

à bientôt pour une nouvelle analyse de film dans cette série Cinéma et Photographie (cliquez ici pour lire tous les articles).


via Logline


Recevez les prochains articles par email :
inscrivez-vous ici


Ateliers et Formation en 2021
avec Genaro Bardy

Ebook Gratuit - 9 Techniques de composition pour la Photographie de Rue