La couleur de la lumière – le micro-guide de la balance des blancs

posted in VA - Lettres à un(e) jeune photographe

La couleur de la lumière – le micro-guide de la balance des blancs

La lumière existe en différentes couleurs et depuis que les appareils photo n’ont plus de pellicule, il est possible de régler la manière dont le capteur numérique va interpréter ces couleurs : avec la balance des blancs.

Question d’ambiance

Techniquement sachez qu’il est possible de modifier la balance des blancs au moment du développement numérique si vous shootez en RAW, mais pas dans le cas d’un Jpeg.

Le réglage de balance des blancs va vous permettre créativement d’accentuer la couleur de la lumière ou de l’atténuer pour la rendre plus neutre ou blanche. Cela aura un impact conséquent sur les couleurs de vos sujets si elles sont très présentes dans votre photo, d’une manière générale « l’ambiance » d’une photo eut être radicalement changée avec la balance des blancs.

Tous les appareils photos présentent peu ou prou les mêmes pré-réglages de balance des blancs, chacun de ces pré-réglages représentent une interprétation particulière de la lumière appelée ‘température’ dont l’unité est le Kelvin. En accentuant la température d’une photo, vous obtiendrez des ambiances ‘bleues’ ou ‘jaunes’ qui auront tendance à rendre votre photo ‘froide’ ou ‘chaude’.

Comment je (ne) règle (pas) mon appareil

Je vais être sincère avec vous, 99% du temps mon réglage de balance des blancs est automatique et je ne la corrige qu’en de rares circonstances au développement :

  • quand je souhaite donner une ambiance particulière
  • en portrait pour l’influence que cela peut avoir sur la couleur de peau
  • si la balance automatique est franchement ratée, ce qui est assez rare… et que je shoote en RAW, c’est généralement le cas

Il m’arrive d’utiliser un flash, notamment pendant des événements où je suis en commande, auquel cas je vais utiliser le pré-réglage de balance des blancs « Flash ». Il m’est arrivé également d’utiliser une balance des blanc avec le pré-réglage « nuageux » sur un paysage au coucher du soleil, uniquement pour que la lumière apparaisse plus jaune ou orangée. Et sinon ? Je n’ai pas d’autre souvenir récent 🙂

Cela fera sûrement crier des puristes de la technique, mais mon conseil est le suivant : restez en balance des blancs automatique, particulièrement si vous êtes débutant en photographie.

Circulez, y’a rien à voir ici et beaucoup plus dehors.