Le Triangle d’Exposition – Un triangle pour les gouverner tous

Le triangle d’exposition est un outil de compréhension de votre appareil photo. Rien de plus.

Il permet d’appréhender plus facilement la manière dont votre appareil photo capte la lumière et de synthétiser le rapport entre ses trois composantes :

  • L’ouverture
  • La vitesse
  • La sensibilité

Le principe général du triangle d’exposition est de représenter ces trois réglages comme un surface, avec plusieurs conséquences :

  1. ces trois réglages sont intimement liés
  2. si vous en modifiez un, pour maintenir une quantité de lumière suffisante, vous devrez compenser avec l’un des deux réglages

Ainsi les 3 réglages de base de votre appareil photo sont interdépendants et une contrainte pour exposer suffisamment votre capteur. Mais ce que nous verrons et répéterons est également que ces trois réglages sont des outils créatifs, que nous verrons en détail dans les pages suivantes.

Ce qui est important de comprendre pour l’instant est que pour une certaine quantité de lumière disponible, vous aurez des dizaines de triangles d’exposition différents, selon ce que vous voudrez réaliser créativement.

Pour une quantité de lumière donnée, vous devrez compenser la modification d’un des 3 réglages d’ouverture, vitesse ou sensibilité par l’un des deux autres si vous souhaitez conserver une exposition constante.

Ainsi sur une scène, vous pourrez modifier l’un des trois réglages selon votre intention créative, mais pour une exposition constante cela aura une conséquence sur les deux autres réglages du triangle d’exposition.

Vous voulez une plus faible profondeur de champ ? Vous réglerez votre ouverture. Une ouverture plus grande vous donnera plus de lumière sur votre capteur/pellicule, vous aurez besoin d’une vitesse plus rapide pour compenser.

Vous voulez augmenter votre ouverture sans une vitesse plus rapide ? Vous devrez baisser votre sensibilité, si vous en avez la capacité.

Aperture = Ouverture / Shutter = Vitesse / ISO = Sensibilité

Sur les 3 réglages présentés ici la quantité de lumière captée est strictement identique :

  1. sur le premier la profondeur de champ est raisonnable, avec un léger risque de bruit numérique
  2. sur le second en ouvrant jusqu’à f/4, cela impose une vitesse d’obturation de 1/500 de seconde
  3. à l’inverse sur le troisième réglage une vitesse d’obturation lente au 1/30 de seconde permet de fermer le diaphragme jusqu’à f/16 et ainsi d’avoir une plus longue profondeur de champ.

L’important est de bien comprendre que chacun des 3 éléments du triangle d’exposition sont :

  • soit une contrainte vis-à-vis de la quantité de lumière disponible
  • soit un outil créatif, et c’est bien là l’essentiel

 

VA est un programme de 25 articles qui a pour objectif d’enseigner à un(e) photographe débutant à prendre de grandes photos. Rien que ça 🙂

Ces articles et le livre dans lequel ils seront regroupés sont en libre accès. Mais si vous voulez m’encourager et m’offrir le café : cliquez ici.