VA – Lettre à un(e) jeune photographe

posted in Inspiration

VA – Lettre à un(e) jeune photographe

La photographie n’est pas un amas de pixels ou une émulsion. Une photographie est un voyage dans le temps, un souvenir, une mémoire, une information, un savoir, une invention, un choix, un instant volé, un moment à la sauvette, un tableau. Une photographie est une vérité.

Je ne crois pas pouvoir vous enseigner quoi que ce soit. Si vous lisez ces lignes c’est que vous avez déjà envie, et c’est le signe le plus encourageant pour votre apprentissage.

Une fois que vous aurez compris les 3 réglages que vous pouvez utiliser sur un appareil photo, j’espère que vous réaliserez que l’appareil n’a aucune importance et que vous commencerez dès que possible à travailler votre composition. C’est à dire que vous travaillerez votre regard.

La photographie vous apprendra à voir. La lumière, le mouvement, les détails, les lignes, les yeux, les mains. La photographie vous apprendra à anticiper une scène, vous verrez la photo avant qu’elle n’arrive. Ce micro voyage dans le temps est extrêmement satisfaisant, mais il s’accompagne d’un bonheur encore plus grand.

Vous verrez des photos partout. Un contraste étonnant, une douceur du matin, un geste que vous ne connaissiez pas, une matière que vous pourrez figer ou filer, un petit bout de tissu sur le parvis d’une église, une perspective qui s’accélère quand vous serez à genoux, une architecture étonnante, un oeil âgé et vif, un sourire en coin de résignation, une manipulation pour lever les voiles. Tous ces moments vous appartiennent.

Mais si vous êtes photographe, vous voudrez aussi les montrer. Choisissez ce que vous montrez avec exigence, soyez dur avec vous-même. On ne peut pas être vraiment satisfait de son travail si on veut progresser. 60% ça me parait bien : une grande zone de progression et juste au dessus de la moyenne pour pouvoir montrer vos photos.

Ne faites confiance à personne concernant vos photos. Les seuls commentaires que vous recevrez seront positifs, ne les croyez pas. On ne sait jamais à quel point on est un mauvais photographe tant qu’on a pas progressé. Faire une belle photo est facile.

Chaque photo a une histoire et chaque photo est une histoire. Ne négligez pas vos légendes, aucune photo n’existe sans légende. Vous serez plus souvent l’écrivain d’une photo faite. Nous sommes trop souvent des paresseux de la légende. Si vous voulez raconter l’histoire, il vous faudra dire où et qui, mais aussi quand et comment, et surtout pourquoi. Pourquoi avez-vous pris cette photo ? Pourquoi serait-elle importante pour quelqu’un d’autre que vous ?

Si vous me permettez cette familiarité, cher(e) ami(e), je vais vous tutoyer. Il n’y a vraiment qu’un seul conseil que tu devrais entendre : VA.

  • VA faire cette photo qui t’obsède
  • VA chercher un instant sans importance dans la rue en bas de chez toi
  • VA dans une nouvelle direction chaque jour
  • VA voir avec un oeil nouveau ce qui est familier
  • VA rencontrer ces inconnus, ils sont toujours plus amicaux
  • VA demander la permission, mais seulement après avoir pris la photo
  • VA prendre ces 100 000 photos qui te permettront d’oublier la technique
  • VA raconter cette histoire que toi seul connait
  • VA trouver une vérité, ta vérité, sur ce qui t’entoure

Si tu n’es pas là, tu ne verras pas. C’est aussi simple que cela : sois là. Sors de chez toi. Le seul moyen de progresser, c’est d’y aller.

VA est un programme de 50 articles qui a pour objectif d’enseigner à un(e) photographe débutant à prendre de grandes photos. Rien que ça 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *