Petits Bouts de Paris en Noir et Blanc – Photographie de Rue

La photographie de rue me manque quand je ne peux pas la pratiquer régulièrement. J’ai toujours un boitier avec moi, mais la photographie de rue prend du temps, de la patience et de la recherche pour trouver son style. J’ai commencé l’album Petits Bouts de Paris sur Facebook il y a 4 ans déjà, comme un objet de recherche avant tout. J’y publiais des petits instants au fur et à mesure de mes déplacements dans Paris, le plus souvent quand je décidais de photographier sur une journée entière. Vous y retrouverez une série de reflets, de mains, les photos de Paris …

[Publication] – Le Mouvement des Lieux de François Letourneux

Je suis heureux (et un peu fier) de voir mon travail pour La Société du Grand Paris sur le Grand Paris Express illustrer le dernier ouvrage de François Letourneux : Le Mouvement des Lieux, petites histoires de paysages. La photo a été prise  vers minuit le premier jour des travaux du Grand Paris Express. La double-page est située entre les chapitres « Une impression d’éternité » et « La douce et insidieuse violence automobile ». J’espère que Line Lavesque, qui a abattu un travail gigantesque de recherche photographique pour ce livre, a voulu illustrer ces 2 chapitres en même temps   Pour vous procurer …

Couleurs de France

Cette fois je suis là. Les précédents attentats meurtriers à Paris nous ont frappés alors que je partais. Etre loin ne change pas le mal qui me ronge, mais me frustre. Aujourd’hui Nice est touché par la barbarie, je suis là et ça ne change rien. J’ai mal à ma France. Et je ressens cette lassitude de l’horreur ordinaire. Je ne crois pas que cette guerre se gagnera par les armes. Si l’adversaire est une mouche, peut être faut-il l’attendrir avec du miel ? Car je ne saisis pas ce qui peut pousser à la sauvagerie quant on connait un …

5 Bons Plans Découverte à Guérande et dans la Presqu’île

La presqu’île Guérandaise est une région magnifique qui recèle quelques merveilles. Voici mes bons plans découvertes pour y passer un bon moment. Je pose le pied droit au niveau de mon genou gauche. Mes mains s’accrochent, la roche est friable. Je pousse sur mon pied droit et mon visage prend les embruns de plein fouet. Je suis sur le haut du rocher. Face à moi l’océan et mon grand père. Il se retourne vers moi et me dis en souriant : « viens, on est arrivés ». Il est rare de voir un Breton sourire, mais mes 7 ans ne le savent …